Vaincre le syndrome de l’imposteur ? 3 clés indispensables…

Le syndrome de l’imposteur est clairement un des fléaux les plus importants quand il s’agit de vendre une offre de coaching haut de gamme.

On ne se sent pas à la hauteur de ses capacités.

Ça nous met de brides et ça nous empêche de progresser.

Pourtant, le syndrome de l’imposteur n’est rien plus qu’une suite de pensées irrationnelles qui viennent nous parasiter l’esprit.

Dans l’article du jour, je vais vous donner les 3 points qui vont vous permettre d’en sortir définitivement.

Attention, le 3ème point risque de vraiment avoir un impact puissant.

Change ta vision par rapport à ce syndrome de l’imposteur

Ce sur quoi tu mets le focus grandit.

C’est tout bête mais plus tu mets de l’attention sur une chose plus tu risques d’attirer cette chose.

Pour le syndrôme de l’imposteur c’est exactement la même chose.

Si tous les jours tu te dis, oui, mais moi j’ai le syndrome de l’imposteur, eh bien tu ne vas jamais t’en sortir.

Plus tu vas en parler, plus il va prendre des proportions énormes dans ta vie.

Le problème c’est que ça va te donner 1 tonne d’excuses pour ne pas te bouger les fesses.

Personnellement j’en ai fait les frais et ça empêche littéralement de passer à l’action

Donc mon conseil c’est de changer la vision que tu as par rapport à ce syndrome de l’imposteur.

Essaie même de changer le vocabulaire que tu emploies au quotidien. 

Que le terme syndrome de l’imposteur ne fasse même plus partie de ton langage. 

Ça va avoir un impact considérable sur le long terme.

Une fois que tu auras pris cette décision, ce syndrome commencera à se réduire au fur et à mesure.

Pour vaincre le syndrome de l’imposteur, passe à l’action progressivement

La deuxième étape va être de passer à l’action.

Mais attention, pas de n’importe quelle manière. Ça doit être fait de manière progressive.

Prenons un exemple.

Tu décides de faire de la natation.

A peine arrivé à ton premier cours, le maître nageur te jette dans le bassin le plus grand (plus de 2m de profondeur)


Tu risques tout simplement de te noyer

Je suis prêt à parier que tu ne viendras pas au deuxième cours tellement tu seras dégouté.

Un bon maître nageur va procéder de manière totalement différente.

Il va d’abord te mener dans le petit bassin pour apprendre les mouvements de base, ensuite dans le moyen bassin, puis le plus grand.

Pour le passage à l’action c’est exactement la même chose.

Si dès le début tu essaies de faire des choses démesurées, tu vas finir par te dégoûter.

Ton syndrome de l’imposteur va toujours être présent. Pire, il risque même d’augmenter car tu vas te prendre une grosse claque.

Pour vaincre le syndrome de l’imposteur, passe à l’action dans un environnement bienveillant.

Il n’y a rien de pire que d’évoluer dans un environnement toxique.

Lorsque nous accompagnons nos clients en coaching, nous faisons en sorte qu’ils aient un environnement hyper bienveillant.

Cela leur permet dans un premier temps de prendre confiance.

Ensuite, ils prennent au fur et à mesure l’habitude de le faire.

Toutes ces choses réunies leur permettent de vaincre une bonne fois pour toute ce syndrome de l’imposteur.

Pour vaincre le syndrome de l’imposteur, Arrête de te focaliser sur toi.

La plupart des coachs vont te dire: “Pense à toi avant de penser aux autres”.

C’est clairement pas la bonne méthode pour vaincre le syndrome de l’imposteur.

Comme toi j’avais ce fameux syndrome.

Je tournais en boucle dans ma tête des phrases du style:

  1. Je ne peux pas me lancer, j’ai le syndrome de l’imposteur.
  2. C’est mon syndrome de l’imposteur
  3. J’ai peur de passer à l’action
  4. Etc…

C’était un petit peu comme un vieux disque vinyle complètement rayé.

Jusqu’au jour où j’ai pris ce disque et je l’ai brisé en me disant.

« Maintenant, c’est fini, j’arrête de penser à ce foutu syndrome”

“ j’arrête de penser à ma petite gueule et je commence à penser aux autres”

Et c’est à ce moment précis que j’ai enfin commencé à avoir de l’impact sur ce que je faisais.

Pourquoi ce switch a été aussi rapide ?

Parce que je pensais en premier lieu aux résultats que j’allais apporter à mes clients.

Savoir comment j’étais coiffé😅 était devenu secondaire.

J’ai arrêté de penser à ce que les gens allaient percevoir de moi pour me focaliser sur ce qui allait apporter un grand changement chez mes clients.

Et c’est ça le point le plus important de cet article.

Produire de l’information en étant super bien sapé, c’est pas ça qui change des vies.

Crois-le ou non, c’est de cette manière que je procède avec mes clients.

Est c’est pour cette raison qu’ils explosent littéralement leurs résultats.

Tu peux aller voir la page de témoignage. Je pense que ça illustre assez la situation🙂.

Maintenant que tu as tout en main pour vaincre le syndrome de l’imposteur, à toi de jouer

Pour rappel des 3 points:

  1. Change ta vision par rapport à ce syndrome de l’imposteur
  2. Passe à l’action progressivement et dans un environnement bienveillant
  3. Arrête de penser à ta petite gueule et commence à penser à la valeur que tu peux apporter au monde, à tes clients.

Applique ça et tout changera dans ta vie😉. 

Si tu souhaites aller plus loin et faire exploser ton activité de coaching en ligne, lis bien les lignes qui suivent.

Dans une masterclasse exclusive à forte valeur ajoutée je t’explique beaucoup plus en profondeur comment casser une bonne fois pour toute ce syndrome de l’imposteur.

Nous allons également voir comment mettre en Place Un Business de Coaching Prospère, Insensible à la Crise…Sans Avoir D’Audience, de Blog ou de Communauté

Tu comprendras enfin POURQUOI SEULEMENT 24% des Coachs S’en Sortent…et 1% Vivent dans La Prospérité…

A tout de suite

Olivier